illustration
Accueil > Qu'est-ce que l'Oligothérapie > Quelles formes privilégier ?
Quelles formes privilégier ?

Pour que les oligo-éléments soient utilisables par l'organisme, il faut qu'ils puissent traverser la barrière intestinale. Or, ils sont détruits en grande partie, par les sécrétions gastriques et subissent d'irréversibles dégradations compromettant leur efficacité thérapeutique.

C'est pourquoi, depuis la découverte des oligo-éléments, les recherches ont visé à améliorer leur absorption, conduisant ainsi à de grands progrès, en matière d'assimilation.

Les premiers transporteurs connus d'oligo-éléments sont les formes dites inorganiques (sulfates, chlorures, carbonates). Parmi ces formes, le chlorure est le plus efficace (2 à 3 % de l'oligo-élément traverse l'intestin) mais il peut occasionner parfois des effets indésirables au niveau intestinal.

Les oligo-éléments chélatés (du grec chelat qui signifie caché) sont alors apparus : d'abord les gluconates puis les pidolates et les formes colloïdales. Les gluconates sont résorbés dans la bouche (absorption sublinguale) et évitent ainsi le passage par le tube digestif.

illustration

Les pidolates et les formes colloïdales sont absorbées par voie orale (ils ne nécessitent pas d'être laissés sous la langue préalablement) et présentent une bonne assimilation digestive et une bonne tolérance. Les oligo-éléments présentés sous forme de solution colloïdale sont quant à eux protégés par une structure de type polysaccharide (il s'agit en fait d'un sucre). Cette structure n'est pas altérée par les sécrétions gastriques et permet de préserver l'intégrité de l'oligo-élément.

Il rejoint ensuite l'intestin pour y être résorbé. Ceci permet une libération progressive de l'oligo-élément en fonction des capacités d'absorption des cellules intestinales et de masquer l'éventuel goût de l'oligo-élément.

Un autre élément à prendre en compte est le fait que le produit peut contenir un seul oligo-élément (forme unitaire) ou une association plus ou moins complexe (plusieurs oligo-éléments et parfois, des vitamines). Il faut savoir que les oligo-éléments agissent sur différents mécanismes et peuvent parfois entrer en compétition les uns avec les autres : au niveau de leur absorption ou de leur utilisation par l'organisme.

illustration

Les vitamines, pour leur part, doivent être judicieusement choisies et correctement dosées. Dans le cas contraire, elles peuvent être inefficaces voire néfastes pour l'organisme. Il n'est donc pas toujours aisé de connaître, aussi bien qu'un oligothérapeute, les véritables bénéfices de telles associations pour votre santé. L'avantage des formes unitaires est donc de pouvoir répondre très précisément à votre besoin, grâce à un dosage précis et à une forme adaptée.

Enfin, il est très important de respecter le schéma de traitement et la durée recommandée par votre pharmacien ou votre médecin, qui, en cas de doute, sont les plus compétents en la matière.