illustration
Introduction

Les oligo-éléments sont des substances indispensables à notre organisme. En quantités très faibles, ils interviennent pourtant dans de nombreux mécanismes biologiques et leur rôle est prépondérant. Leurs actions sur l'équilibre et le fonctionnement général du métabolisme ont été prouvées. Qu'un seul vienne à manquer et c'est le désordre biochimique à l'intérieur de votre corps !

Un simple déficit peut se transformer en carence qui est susceptible d'évoluer vers des troubles fonctionnels plus ou moins graves. Parfois utilisés de manière empirique dans l'Antiquité, leur apparition en médecine date d'environ cinquante ans, car, bien avant la découverte des antibiotiques, ils représentaient une alternative précieuse dans les pathologies les plus courantes.

Aujourd'hui de plus en plus de médecins sont convaincus de leur efficacité dans les pathologies fonctionnelles. Le bon sens nous ramène aux remèdes naturels, qui viennent, en soutien, renforcer les traitements proposés par la médecine classique.

Anxiété, allergies, grippe, stress, fatigue,... À chaque trouble correspond un ou plusieurs oligo-éléments.

Bienvenue dans le monde de l'oligothérapie !

Qu'appelle-t-on OLIGO-ELEMENT ?

Savez-vous que oligo-élément vient du grec "oligo" qui signifie "peu" ? C'est le français Gabriel Bertrand qui a utilisé ce terme pour la première fois, en 1894. Chercheur à l'Institut Pasteur (Paris), il travaillait sur la composition des tissus vivants et les réactions qui caractérisent leurs activités biologiques.

Un oligo-élément est un élément de nature minérale, présent dans le corps humain à un taux inférieur à un milligramme par kilogramme de poids corporel.

De nos jours, cette notion a été quelque peu adaptée et l'on accorde le qualificatif d'oligo-élément à un élément présent en faible quantité dans l'organisme (de l'ordre de la fraction de gramme jusqu'à quelques grammes).

Pour illustrer ces faibles quantités, on dit aussi que les oligo-éléments sont présents à l'état de trace. C'est pourquoi on utilise (surtout chez les anglo-saxons) le terme d'element trace pour dénommer les oligo-éléments.

Ils diffèrent d'autres éléments minéraux présents en quantité plus importante (de l'ordre de quelques dizaines à quelques centaines de grammes) dans l'organisme, que l'on appelle éléments minéraux majeurs ou macro-éléments.

Quelques éléments minéraux du corps humain

Quantité approximative (chez un homme de 70 Kg)

Oligo-Eléments
  • Chrome (Cr) 1,3 mg
  • Cuivre (Cu) 75 à 100 mg
  • Iode (I) 15 à 20 mg
  • Sélénium (Se) 10 mg
Macro-Eléments
  • Calcium (Ca) 1,2 kg
  • Phosphore (P) 700 g
  • Potassium (K) 140 g
  • Magnesium (Mg) 25 g

Et pourtant, un milligramme d'un oligo-élément peut s'avérer tout aussi indispensable à la vie humaine que plusieurs centaines de grammes d'un macro-élément.