illustration
Iode
nom, symbole, numéro de l'iode

Des cristaux de couleur violette

Il s'agit d'un oligo-élément essentiel, découvert en 1811. Son nom dérive du mot grec "ioeidès" qui signifie violet et lui a été attribué en 1813 par J.L. Gay Lussac, à cause de la couleur de l'iode sous forme de vapeur ou de cristaux.

Les situations de carence majeure en iode étaient encore fréquentes au début du XXe siècle, notamment dans les régions éloignées des bordures maritimes. Elles conduisaient à d'importants retards de croissance, physiques mais aussi cérébraux. Ils définissaient l'état de crétinisme, d'où l'expression "crétin des Alpes".

De nos jours, la situation en France s'est nettement améliorée mais les situations de déficits en iode restent fréquentes. Ceci peut avoir des conséquences notables sur le fonctionnement de la glande thyroïde. On peut noter l'apparition d'anomalies biologiques voire cliniques, traduction d'un déficit en hormones thyroïdiennes.

PROPRIETES

L'iode est un composant indispensable des hormones thyroïdiennes. Sans iode, la synthèse et donc la sécrétion de ces hormones ne peuvent se faire correctement. Or, elles régulent de très nombreuses réactions métaboliques de l'organisme. Leur absence a donc des conséquences très nombreuses et potentiellement graves. Parmi celles-ci, citons les complications d'ordre cardiaque, musculaire, nerveuse et digestive.

INDICATIONS

L'iode est indiqué dans tous les états de déficit ou de carence en iode, pour permettre une sécrétion d'hormones thyroïdiennes couvrant correctement les besoins du corps humain.